Construire son Micro Magic RACING

Construction et informations de 2009

2011

 

Explications détaillées (avec photos) du montage du “Micro Magic Racing”. Ces explications résultent du montage de mon premier bateau après avoir fait pas mal de recherches sur internet pour l’améliorer au maximum.

L’avantage du Kit de Graupner est que toutes les pièces sont fournies et qu’il y a relativement peu de pièces à faire, excepté les découpes de quelques pièces en carbone que j’avais décidé de refaire. Pas de surprises!

Contruction “Micro Magic Racing Kit”

Vous avez vu un super lien sur la construction du Micro-Magic? Partagez-le!


Me contacter?

Cliquez ici.

Régler ses voiles...

Construire...

Construire avec le Kit

Construction améliorée pour les régates

Ce nouveau bateau profite de nombreuses améliorations et information très utiles pour les régates, j’ai aussi amélioré des détails de conception.

Il y a une bonne différence avec le premier bateau. J’ai plus d’expérience, et je me permet beaucoup de collages rapides à la Cyanolite. Il y a aussi quelques conseils plus spécifiques pour les régates.

L’avantage de commander son bateau en pièces détachées est de pouvoir choisir les composants mât et voiles, la contrepartie est qu’il faut faire de nombreuses pièces... et cela prend du temps!

Contruction “Micro Magic Racing pour compétition” .

Voici deux versions qui se complètent bien sûr! La construction avec le kit résulte de mes recherches sur le net, tandis que la construction pour les régates bénéficie déjà de mes confrontations sur l’eau, et ça se voit...

Je vous conseille donc de regarder les deux fabrications, je ne reprend pas les mêmes choses dans chacun des lien.

Indications sur les prix du Micro-Magic

J’ai eu du plaisir à compiler cette rubrique pour vous, et je me suis surpris moi-même. Finalement, c’est intéressant de comparer les prix des pièces, et c’est pas toujours ce qu’on pense qui se révèle être la meilleure affaire.

Prenez ces indications avec des pincettes, et contrôlez les prix avant de passer vos commandes. Les chiffres mentionnés sont de fin 2008 et début 2009. Ici je ne veux pas faire du pub, que cela soit claire, ok? Ce sont les prix que j’ai payé pour le matériel indiqué, et je n’ai aucun doute qu’on trouve meilleur marché, ou même plus cher. Finalement ce qui compte vraiment, c’est aussi le service, il faut le dire, hein..., avoir un magasin qui donne de bons conseil, qui se donne la peine de vous dépanner, ça c’est précieux. Maintenant, à vous de voir, et de choisir ce qui vous plaît!

J’insiste sur un détail pour les envois transfrontaliers: vous pouvez voir des prix suisses et européens, faites attention aux dédoinements et TVA applicables, attention aussi aux frais d’envoi que j’ai plus ou moins pris en compte, mais qui peuvent varier en fonction des commandes, ok? Controllez tout ça.

1.- Ce qui ressort principalement, c’est que le kit n’est pas destiné à faire des régates au meilleur niveau. C’est une super solution pour commencer et avoir «presque» tout ce qu’il faut (sauf la colle, la peinture, etc...). Avec le bateau et le jeu de voiles du kit, on peut bien naviguer, apprendre les réglages des voiles, bref, se faire plaisir sans se casser la tête. Et donc de ce point de vue, c’est la solution la plus économique.

2.- Mais bon, si on veut aller plus loin et avoir une chance en régates, il faut acheter les jeux de voiles A/B/C chez un bon fabricant, il faut un mât plus rigide que celui d’origine... en deux mots, il faut d’autres gréements. Et dans ces conditions, le gréement d’origine passe à la poubelle, car vous ne l’utiliserez plus du tout. Jetez un oeil sur l’analyse de mes résultats de régates de 2009 et vous verrez par vous même. En conclusion, si on veut faire des régates un jour, mieux vaut acheter le bateau en pièces détachées.